41 avenue Lefèvre 94420 LE PLESSIS-TREVISE 01 45 76 10 79 standardleplessis94@live.fr
41 avenue Lefèvre 94420 LE PLESSIS-TREVISE 01 45 76 10 79standardleplessis94@live.fr

Jeudi 15 décembre, une belle date !

 

Petit point d’histoire à propos de ce 15 décembre 2022 !…

 

 

Bonjour et merci d’être présents aujourd’hui ! C’est un grand jour à plus d'un titre, ce 15  décembre 2022.

 

Oui, on est en finale, mais pas seulement…

2 zéro quand même !

 

Petit point d’histoire, donc, à propos de ce 15 décembre !…

 

- le 15 décembre 1805, Napoléon signa  le décret par lequel il créait les maisons de la Légion d’Honneur

- le 15 décembre 1809, aussi, il divorce de Joséphine

- le 15 décembre il reste 16 jours avant la fin de l’année

- Le 15 décembre, c’est aussi le 25ème jour du mois de frimaire,... frimaire, le bien nommé, aujourd’hui surtout,... dans le calendrier républicain

- C’est encore le 15 décembre que les cendres de Napoléon sont transférées de Sainte Hélène aux Invalides à Paris.

 

On est ici à la villa Sans-Gêne, -référence au livre de Victorien Sardou- : c’était la femme du Maréchal Lefèvre,... son aide de camp, mais Napoléon n’est jamais assurément jamais venu ici, quoiqu’en disent les légendes !…

 

Et le 15 décembre il y a sans doute d’autres événements y compris plus contemporains…

 

Je voudrais, pour revenir à aujourd’hui, et donc à notre 15 décembre 2022, dire un signalé et grand merci à Cynthia, à Monique, à Nora et à Lynda, pour l’organisation de cette belle journée avec Sergio, le patron du restaurant Le Marco Polo.

 

… Avec un calendrier incroyable  : pas plus de quarante huit heures entre l'idée du repas et sa concrétisation !

Un peu les coulisses de l’exploit, dans cet environnement contraint ! Bravo Cynthia, pour l'idée et bravo Sergio, pour la réalisation instantanée !

 

Et je crois, de surcroît, que l’on peut remercier Sergio pour son sens de la Solidarité avec ce repas qu’il nous propose : un vrai délice, en perspective !

 

Vous savez que nous sommes associés à ce projet de Boutique Éphémère dont Cynthia est le manager, et nous sommes convenus de participer à l'ameublement de cette boutique éphémère.

 

La boutique éphémère se trouve devant la mairie, à côté de la nouvelle brasserie.

 

Cynthia va nous acheter des meubles, au fur et à mesure des besoins des différents commerces qui se succéderont dans cette boutique au caractère donc… éphémère :

quelques semaines, ou davantage, mais Cynthia nous expliquera tout cela.

 

Et je voudrais aussi remercier aussi notre Ami Pascal Ogé et Hélène qui couvrent cet événement : ce moment de repas festif aujourd'hui à la Communauté, et bien sûr l'ouverture et l’évolution de la boutique éphémère dont je parlais à l’instant.

 

Mais un mot, aussi et même deux, à propos de Marco Polo, né aussi un 15,... mais septembre 1254,,... et originaire de Gènes : il aurait découvert l’Amérique de l’Ouest, 200 ans avant Christophe Colomb !…

200 ans avant, quand même !

On nous aurait menti ?...

 

Mais on doit surtout à Marco Polo, le livre des Merveilles, c'est-à-dire le récit de son voyage d’Italie jusqu’en Chine, à Pékin.

 

Un livre de référence !

 

Une autre merveille, pour nous, celle d’être réunis autour de ce beau projet : un projet culinaire qui se trouve au point de convergence entre Marco Polo, -là je parle du restaurant de Sergio-, de notre Municipalité, Cynthia, Monique et Nora, et notre Communauté Emmaüs, Lynda et la cuisine.

 

On parle souvent de Solidarité chez Emmaüs, et grâce à vous tous, ici réunis, nous la pratiquons : les paroles sont suivies d’actes !

 

Petit message personnel, nous avons reçu un mél de Valérie, -c’est la trésorière de notre association-,… une “personne ressource essentielle”, évidemment,… et je voudrais vous lire son mél.

 

Le voici : le Marco Polo, “est juste en bas de chez moi.

J’y suis déjà allée trois fois, et il vaut mieux réserver le samedi !

Ils font des linguine al vongole, et de l’affogato,... je recommande”.

 

Sympathique non, et belle perspective !

C’était notre page de publicité…

 

Et pour redire un mot de la solidarité, je voudrais citer Henri de Montherlant qui disait, à propos du football : “Un ailier est un enfant perdu” !... Il est perdu certes, mais uniquement quand il n’est pas épaulé…

D’où l’impérieuse nécessité de cette solidarité bien comprise…

Solidarité de nos élus, des services techniques, de l’Administration du Plessis Trévise, de Nora et de nos Compagnes et Compagnons associés aux bénévoles bien sur !

 

Des chaînes de Solidarité, Compagnes, et Compagnons, Responsable et Salariés, bénévoles qui constituent et enrichissent ces chaînes de solidarité, dans un environnement complexe.

 

Elles ne valent d’ailleurs ces chaînes, que par la qualité des maillons qui forment ces chaînes multiples.

 

Un seul maillon lâche ?... et c’est l’ensemble qui est perturbé…

“Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé”, nous rappelle Lamartine !

 

A ce titre, et je reviens au foot,...  je voudrais aussi vous dire quelques mots autour de l’exposition organisée par notre Ami Didier Berhault, Maire adjoint, autour de la coupe du monde de Football à l’espace Georges Roussillon.

 

C’est là, pour mémoire, que notre Municipalité nous donne l'occasion d’organiser nos expositions autour d’Emmaüs, et de l’Abbé Pierre.

 

Une bien belle exposition historique sur le football, qui se tient jusqu’au 18 décembre, j’invite ceux qui seraient intéressés à y aller.

J’y suis allé avant hier, elle est vraiment remarquable !

L’affiche est dans le couloir de l’entrée.

J’ai d’ailleurs appris que Béatrice, notre Béatrice jouait au foot avec les garçons ! Bravo Béatrice !

 

En faisant référence au Maroc, et à Casablanca, je m’éloigne pourtant du football en revenant sur l’Abbé Pierre et son passé de résistant : c’est sur le bateau qui le menait de Toulon à Casablanca, qu’il a connu Suzanne Renard, la première responsable de la Communauté.

Notre Lynda de l’époque !

 

Suzanne Renard faisait, comme d’autres femmes, sur les bateaux, le travail des hommes qui avaient été mobilisés pour la deuxième guerre mondiale : la guerre de 39 / 45…

 

Et l’Abbé Pierre avait remarqué le charisme de Suzanne Renard : une forte personnalité  !

C’est la raison pour laquelle il lui proposa en 1954, de s’occuper de cette première Communauté de femmes !

Oui, en 1954, la Communauté Emmaüs du Plessis Trévise devenait la première Communauté de femmes, elle est devenue mixte dans les années  80 !

 

Mais récapitulons :

  • 15 décembre une date remarquable
  • Ce même jour, le repas composé par Sergio
  • Le livre des Merveilles de Marco Polo
  • La solidarité
  • et la finale de la coupe du monde…

 

Quant à la mienne, de finale,... et j’ai gardé le meilleur pour la fin,...je terminerai en disant que cette date historique du 15 décembre, c’est aussi l’anniversaire de Lynda !

 

Une merveille et un délice !

 

Nous serons d’ailleurs aussi présents, il n’y a pas de hasard, au salon Arts et Délices organisé à l’Espace Jacques et Arlette Carlier, où nous sommes invités par notre Ami Pascal Ogé.

 

 

Alors, avec cette perspective de Délices que nous allons déguster grâce à Marco Polo, et à Sergio, je voudrais ajouter, pour conclure, que l’Art aussi est important !

 

A ce titre, le 7 janvier, à 21h, nous organisons à la Communauté une pièce de théâtre. Pièce de Gilbert Boukellal, qui lui est aussi né un 15, mais au mois d'août !

 

Le titre de sa pièce, que Gilbert met aussi en scène : Le Marché de Noël !

 

Chacun ici est bien sûr invité,... en fonction des places disponibles. Notre Maire, Didier Dousset, qui nous rejoindra un peu plus tard, dans l'après-midi, est déjà invité…

Les Compagnes et Compagnons sont bien évidemment prioritaires ,... et il n’y a que cinquante places dans cette salle à manger…

 

 

C’était notre deuxième page de publicité…

 

Et pour terminer sur une note aussi artistique, et même si elle est modeste,... voilà, Chère Lynda une petite miniature, que j’ai réalisée à ton intention.

 

Alors bon anniversaire, Chère Lynda, et avant que la fête ne commence, je vous laisse la parole,  Cynthia et Lynda.

 

Une dernière question, quand même, est ce que nous pourrons faire aussi bien, le 15 décembre 2023 ?

 

Merci, sur ce clin d'œil, de votre patiente attention !…

 

Version imprimable | Plan du site Recommander ce site
© Communauté Emmaüs du Plessis-Trévise
Horaires ouverture pendant la période du couvre-feu :
• mardi, mercredi et jeudi de 14 h à 17 h 30
• samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30

Appel

Email

Plan d'accès